U792-ConceptMédia

U792 – Conceptions et médiations architecturales (avec Frédéric SOTINEL)

Objectifs :
Destiné aux étudiants de 4e et 5e année des études d’architecture (M1/M2), cet enseignement stimule un questionnement de la pratique architecturale qui peut s’avérer utile aussi bien dans la démarche conceptuelle du projet architectural ou urbain (PFE) que dans des démarches de recherche s’appliquant au mémoire de Master.
Cet enseignement vise à développer une recherche prospective sur les concepts et les méthodes de l’architecture contemporaine. Nous chercherons à comprendre pourquoi le projet architectural est avant tout une manière d’être au monde et une construction intellectuelle qui associe théorie et pratique.

Contenu :
Cet enseignement articule deux approches complémentaires du projet d’architecture et proposera des interventions de chercheurs spécialistes des questions traitées ou de professionnels : architectes, journalistes, photographes d’architecture.

1) Architecture, médias, sociétés / C. Camus
Cet enseignement questionne les rapports entre architecture, médias et société, dans la lignée d’une sociologie constructiviste (H. Becker, B. Latour) appliquée à l’architecture. Nous partons de l’hypothèse que l’architecture contemporaine est caractérisée par son imbrication dans un système médiatique qui permet de saisir les enjeux professionnels, sociaux sinon sociétaux de cette pratique. Liée aux questionnements théoriques de l’architecture, cette sociologie de l’architecture essaie de répondre aux questions suivantes : qu’est-ce que l’objet architectural aujourd’hui ? Qu’est-ce que la pratique architecturale aujourd’hui ? Comment défendre un projet d’architecture ? Quelles valeurs (esthétique, épistémologique, politique) pour l’architecture ?
Poursuivant le dialogue avec L’enquête sur les modes d’existence de Bruno Latour (2012), nous nous intéresserons plus particulièrement aux pratiques et aux modes d’existence de l’architecture.

2) Argumentaires du projet : conception, objet, contexte / F. Sotinel *
Partant du constat qu’un pluralisme d’approche est à l’œuvre dans l’architecture contemporaine, nous analyserons en quoi ces différentes approches sont basées sur la construction d’argumentaires qui structurent le projet. L’enseignement s’articulera autour de trois séquences complémentaires. Une première séquence sera consacrée aux processus de conception comme définissant une forme architecturale. La seconde séquence interrogera l’autonomie de l’objet architectural et de son fonctionnement à l’intérieur de l’espace urbain. Enfin, la dernière séquence s’intéressera à la primauté de la relation au contexte comme argument de projet.
Au cours du semestre, les étudiants devront développer leurs problématiques de recherche en interrogeant alternativement pratique et théorie. Tout projet mêle en effet ces deux aspects dans le développement de son argumentaire. Pour cela, nous partirons du postulat suivant : une pensée d’architecte se construit par un processus d’aller-retour entre observations concrètes, spéculations théoriques, et pratique de la conception.

* Sous réserve pour 2016-2017, F. Sotinel bénéficiant d’une décharge d’enseignement pour activités de recherche.

Modalités :
M1/M2 premier semestre, CM et TD.
Participation active au séminaire et notamment à l’exercice d’analyse des logiques de conception et de médiation d’un projet d’architecture réalisé par l’étudiant au cours des années précédentes (en 3 séances).